It is always surprising to hear when people are not using Google’s free apps to their advantage. A lot of people who are not in the technology or programming industry are either not aware of apps like Gmail or aren’t sure of its benefits. You will see the older generation stick to Yahoo for mail (Yahoo mail) yet to friends in the tech industry, that is laughable!

Why Gmail?

mail

The advantages of using Gmail.com are endless. For one, it is a free emailing service by Google. It is not only free but is extremely safe, as Google is one of the biggest and most well known leaders in the technology space! However, Gmail is also the gateway to use other well known and useful Google apps such as Google Docs, Blogger, Google Hangout, Youtube, and Google Keyword Tool.

Gmail offers a fair amount of storage; between Gmail, Google Photos, and Google Drive, you have 15 gigabytes of storage available for use. If you need more, a 100 GB of storage will cost you $1.99 per month, which is incredibly low and affordable.

All of these apps are top of the line and can compete with even some of the top software that users have to pay for. For instance, if you want a blogging platform, Blogger is incredibly powerful and easy to use (user interface is something that Google has nailed). You can easily add videos from Youtube or any other video platform. You can upload your own images or from around the web. Blogger also allows you to place tags and much, much more. Ease of use is why it is quite the popular blogging platform.

Google Docs is also extremely useful. Instead of paying hundreds of dollars on Microsoft products, you can use similar products that work better and can be saved in the “cloud”. If you are collaborating with someone on a document, guess what? It’s extremely easy to invite them to edit or contribute to the document. In two easy steps, this can be accomplished. Google Docs includes document like app, as well as an Excel like app, and one like Power Point that work in a very similar way (if not better!)

In fact, if you are a small business owner, Google Docs can do wonders for you. You can organize any essential documents and share as much or as little you need with your co-workers or employees.

Youtube is an equally amazing video app that can do wonders for you. It can be used to upload videos and different settings allow you to keep them private, unlisted (people can only view the video if you share the URL with them), or completely public. You may also include geography tagging (geo tags) for additional search engine optimization.

Combine all of these Google apps and what a powerful and money saving arsenal of apps you have of free and cutting edge technology available to millions of people. In the early 2000s, when some of these apps weren’t as smooth as they are now, or even available (Google Docs), life was just a bit more tougher and much more expensive. Use Gmail to your advantage.

Just like any new skill or sport or activity you are trying, canoeing and kayaking are nothing new. With anything new, it takes time to develop and learn. Canoeing, boating, kayaking? These are no exception!

Some Tips To Get Started

  • When trying any water sports, it is first recommended that you get comfortable with the idea of swimming. If you can’t swim, grab a life jacket. No matter what your experience level, a life jacket is a great idea.
  • Another good idea is to try kayaking with an experienced buddy. With someone experienced, there’s an automatic level of… comfort. They will lead you, share tips with you, know what to do in an emergency situation. Make sure to pay attention, ask questions, and most importantly, enjoy your time on the water!
  • If you’re not comfortable with the water, make sure you and your buddy choose a calm lake or bay to enjoy canoeing. Choppy waters can make beginners feel like they are in a turbulent environment and they may feel intimidated. Perfect location is essential.
  • You can either trying reading some inflatable kayak reviews or most places will have boat rentals. An inflatable kayak, at cheapest, should be around $150. If you have already tried it and love going out into the water, investing in a sturdy craft of your own is a fine idea.

water sports  fun

When it comes to water sports especially, this point needs to be reiterated: you don’t have to be but it is highly recommended that you are comfortable with swimming and the water. Furthermore, it wouldn’t hurt to discuss the possibility of how to help yourself or your buddy if your recreation vehicle flips over in the water. This is something that experienced kayakers and canoers have died from. This should be taken as seriously as possible, especially if you plan on going into the water on the regular.

Is this necessary? No. Could it be life saving? Absolutely!

With that said, water sports are tons of fun so plan a picnic and get your buddies together for the summer. Enjoy!

It doesn’t matter how organized you are and God help you if you are not. If you are running your own business, this is a difficult thing to do.

Most folks enter the business world with so much passion. Then, they realize that they have to learn a whole new subject matter… which is learning how to run a business.

Over the years, I have learned that while it is beneficial to learn the basics, you definitely want to hire as needed. In fact, if you want your business to survive, let alone succeed, you need to hire. In the last six months alone, I have hired an assistant to handle phone calls and customer service, a part-time technical worker to help me fulfill orders while I serve the front end and bring in sales, as well as bookkeeper goldcoast.

expand

How Has Hiring Helped My Business

This part is essential. This is the part that can help your business as well. In all honesty, why survive when you can thrive?

The first thing to understand is that there is only one of you and there is only so much multitasking you can do before frying your brain. Do not get in your own way!

Initially, hiring and training someone will take up a fair amount of your time but once done, the results will speak for themselves. By hiring an official accountant, I don’t have to go home and worry extra about taking care of that side of things. I also know that when a client calls in with a problem with an order, I won’t have to invest time into that… or frankly, my energy. My assistant has been trained well to go above and beyond to please our clients and I completely trust her in this aspect.

This alone saves me anywhere from 10-20 hours… a week. Not a month, but a WEEK!

As your list of clients grows, so will the time in dealing with them.

The best thing you can do is take a couple of hours off and write down what tasks take away from your real business.  Next, write down the obvious solution like “hire an intern” (or whatever is needed) and how much it would cost.  Then, compare the cost versus the time you will have saved and how much extra profit you could potentially earn.

Here is to a successful year!

g_o_t_s_6

One of the best shows in recent history is Game of Thrones. Season after season, they have gained a passionate fans as well as enthralled their current fanbase. In fact, I remember watching episode 1 and being completely hooked by the third episode, right from the start.

That’s the case with most of my friends.

Questions For The New Season And Options To Watch

It’s one of the best HBO shows to come onto the scene and who isn’t excited for a whole new season? There are questions fans need answers to, the main one being… Is Jon Snow truly dead? Also, why does Arya Stark have to suffer so much? Does she not deserve to seek vengeance?

In case you need options for watching Game of Thrones Season 6 and need to stream it, All-Streaming, seems to be pretty legit. There, you will find all the episodes of Game of Thrones that can easily be streamed with a good internet connection.

In fact, go back to previous seasons and see how captivating the show is!

Of course, one has to wonder, which direction will George R.R. Martin take the series. While it may seem that not a lot of episodes are produced per season, or that not a “lot” happens, that’s only an illusion. There are dozens of characters and a lot of content is produced between them. However, the feeling of frustration can be understood as sometimes, a few of the characters get ignored while others get a lot more of the focus.

It definitely leaves the fans hungry for more, always.

This is definitely a spoiler so please don’t read if you haven’t streamed or watched the last season. Why do the Starks have it so tough? Why can the children never avenge their father’s death? Sansa, freed of cruel Jaffrey but ends up in the hands of another sadistic moron. Arya? Losing her vision?

… and how will we deal with the loss of Jon Snow?

Gah, only time will reveal!

Of all the ideas we receive, some can be quite the unusual corporate entertainment ideas. However, if an idea is unusual, it doesn’t mean it’s not worth pursuing–especially when it could turn out to be a hit.

When we recommend fire (or pyro) performers to our clients, they do a double take. They are not sure if they will “work” for their party or be “appropriate”. In the last year, we have hired five pyro entertainers and guess what? Each time, the client has absolutely LOVED the performances and each time, they have been the highlight of the night.

The first thing people need to do is to let go. Let go of the ideas that hold them back. Sure, incorporate your ideas: everyone has to start somewhere but, carefully consider compromises and new ideas that can enhance your party to new levels.

A few things to keep in mind are:

  • What is the budget?
  • How many people will be invited?
  • What kind of food will be served, if any?
  • What location does the client have in mind… and what does the budget allow?
  • What kind of entertainment will be hired?

Now, if your client doesn’t have a big budget, it doesn’t mean you can’t plan a fun or amazing party: hell yes, you still can!

On a smaller budget, you still need to treat your client seriously and find them the best entertainment and location; the best of your abilities. However, the client also needs to manage their expectations.

Of course, you can splurge on some things moreso than other things. You can use performers (such as from Juggling Inferno!) for fun publicity events to promote your corporate or company brand. Not everything has to be crazy expensive, use your imagination!

In fact, just think back to the basics. When I was in college, I even threw a fun party to promote my little side business that helped me pay for part of my college tuition one semester. I had a tutoring business so I got some business swag with my tutoring company name, email, and phone number.

I invited a bunch of my friends over, a simple BYOB party. I handed out the swag casually. All of them thought it was cool and before I knew it, I was being referred all over campus. How amazing is that?

Anyways, be creative and treat your clients well: they will take great care of you!

brand swag

Les évolutions politiques accélérées des dernières semaines nous contraignent à rendre nos démissions de membres de SYRIZA, puisqie le parti subit une mutation irréversible et  sans précédent, se transformant en parti de soutien aix mémorandums; ceci de l’exclusive responsabilité du groupe qui le dirige.

Les faits qui nous ont conduit(e)s à une telle décision sont de deux ordres essentiellement:

  1. Le détournement des textes programmatiques fondamentaux du parti (décision politique du 1er Comgrès fondateur, programme de Thessalonique) mais aussi des déclarations de programme du gouvernement qui en confirmait les orientations. SYRIZA fut le parti qui, dès le départ, a lutté contre les choix politiques imposées comme des sens uniques: les mémorandums, le néolibéralisme, le déni de démocratie. Les décisions des dernièrrs semaines annulent les orientations essentielles de SYRIZA et conduisent le parti inéluctablement à la soumission à l’establishment autochtone et international dont SYRIZA deviendra dès à présent l’incontournable serviteur.
  2. Le parti ne fonctionne plus, depuis un certain temps, pour ce qui est substantiel. Des décisions concernant la marche du pays et le peuple, portant sur les décennies à venir, ont été prises, non seulement sans la contributions des instances officielles du parti (Secrétariat Politique, Comité Central, éventuellement Congrès) , mais dans leur complète ignorance.
    Même la décision récente au sujet d’élections anticipées (qui prévisiblement allait conduire à la scission du parti) a été prise en cercle fermé sans information préalable des instances du parti.

Nous considérons que nous n’avons aucune place au sein d’un parti qui s’est soumis aux injonctions de l’establishment local,  mais aussi aux maîtres étrangers, d’autant plus que ses instances ne participent nullement à la plannification et à l’exercice de la politique, mais n’ont qu’un rôle ornemental, au sein d’un parti qui dévie vers le bonapartisme et la gestion des mémorandums.

Cependant, en dépit d’une très grande déception, nous considérons que la démobilisation est une option inadaptée.
Citoyen(ne)s grec(que)s de la diaspora, nous considérons que le troisième mémorandum sera dévastateur; il s’impose donc d’apporter toutes nos forces au combat pour l’annuler, d’annuler aussi les mémorandums précédents.

La lutte contre les mémorandums socio-destructeurs, contre la dépendance de l’impérialisme, est une nécessité.
Nous mènerons ce combat au niveau du mouvement social et du politique, à travers un nouveau grand pôle de lutte contre les mémorandums, pour accéder à l’unité du peuple, nécessaire à la lutte pour le démontage des politiques hostiles au peuple.

Nous sommes dans l’attente de soutien des mouvements syndicaux et populaires européens. Soutien à notre combat pour la reconstruction productive progressiste, pour l’émancipation des inatances réactionnaires européennes.
Par conséquent nous diffuserons notre décision à toutes lea forces qui, des années durant, se sont positionnées à nos côtés, en France, dans les luttes communes contre l’austérité, contre le néolibéralisme, contre le déni de la souveraineté nationale.

Apostolidou Eleni – membre de SYRIZA Paris

Goulas Vangelis – coordinateur de SYRIZA Paris

Grigoriadou Lena – membre de SYRIZA Paris

Kosadinos Emmanuel – membre de SYRIZA Paris

Kiriakidis Pâris – membre du secretariat de SYRIZA Paris

Nestoridis Nestor – vice-coordinateur de SYRIZA Paris

Papageorgiou Chryssa – membre du secretariat de SYRIZA Paris

Papadomihelaki Alice – membre de SYRIZA Paris

al15400_us84_20150206130238_kwnsta646

Déclarations de la Présidente du Parlement au sujet des ingérences grossières dans le processus du référendum et la tentative d’en changer la question.

« Ces derniers jours et ces dernières heures on a enregistré un déluge d’ingérences grossières dans le processus démocratique du référendum, proclamé pour la première fois en 41 ans depuis la fin de la dictature des colonels, à l’instigation du Premier ministre, puis sur proposition du gouvernement et décision du Parlement.

Les représentants d’hier, les co-responsables de la destruction du pays et du peuple, et leurs partenaires nationaux et étrangers, ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour empêcher l’expression de la volonté populaire.

Pour empêcher ou annuler le référendum.

Et maintenant, puisqu’ils ont échoué dans cette tentative,

ils font tout ce qu’ils peuvent pour en modifier le résultat, rendre floue et dénaturer la question très claire, en adressant au peuple un nouveau chantage:

Que soi-disant, si les citoyens disent « non », nous devrons quitter l’Union Européenne ou la zone euro

Que si’ls disent « non », il n’y aura aucune nouvelle négociation

Que si ils disent « non », cela signifiera qu’ils « ne veulent pas d’aide ».

Certains, chefs d’État mais aussi représentants de la Commission et d’autres institutions et organismes, n’hésitent pas à interférer grossièrement dans les affaires internes du pays et à suggérer au peuple ce qu’il doit voter au référendum, en modifiant la vraie question.

Ce qui est important c’est non seulement ce qu’ils disent, mais qui le dit.

Le disent les représentants des gouvernements qui se sont alliés aux gouvernements qui ont détruit le pays et ont fait des échanges avec eux.

Le disent les représentants d’organisations internationales qui ont participé à des programmes catastrophiques qui ont décomposé la société et causé d’ indicibles malheurs.

Le disent des dignitaires, qui ont admis s’être trompés dans le cas de la Grèce, encore et encore.

Mais le disent aussi les représentants du système politique corrompu des anciens partis, de la corruption et des combines, ceux qui ont créé une dette illégale, honteuse et insoutenable et qui veulent la mettre sur le dos du peuple, de la jeunesse et des générations futures, sans rendre de comptes.

Le oui ne signifie pas oui à l’Europe.

Il signifie oui à l’ultimatum adressé par la Troïka au gouvernement grec.

Le oui signifie oui aux mémorandums, à la soumission et à la servitude.

Oui à des diminitutions suplémentaires des salaires et des retraites,

Oui au chômage et à la précarité de l’emploi,

Il signifie oui à l’abandon de la souveraineté et de la démocratie,

au bradage des biens publics,

à de lourds impôts sans fin.

Il signifie aussi oui à la dégradation de la Grèce de pays membre à part égale de l’UE en pays paria et en colonie de la dette.

Le non signifie non aux tactiques et pratiques antidémocratiques

Non aux chantages anti-européens et aux ultimatums

Non aux blocages artificiels

Non à l’asphyxie du peuple, avec les banques fermées

Non à l’asservissement d’États-membres par d’autres États-membres

Non à la soumission économique et politique.

Le Gouvernement s’est redressé.

Il n’a pas cédé, il n’a pas capitulé en trahissant la confiance des citoyens.

Le Parlement en 2015 a été à sa hauteur.

Il n’a pas fait loi d’État les mesures qui ont condamné de nombreuses générations à un esclavage mémorandaire.

Pour la première fois le peuple peut réellement décider de son avenir.

Pour la première fois il peut repousser lui-même, par son vote, le dernier chantage.

Pour la première fois, le peuple peut lever la tête et avec son vote, avec le non, secouer le joug des mémorandums.

Qu’il vote et se batte pour sa dignité et son avenir.

Et qu’il défende le seul gouvernement qui lui a fait confiance et lui a rendu le pouvoir qui lui appartient et qu’il défende le Parlement qu’il a lui-même élu et qui lui a rendu le pouvoir qu’il en tire et exerce en sa faveur.
Qu’il ne permette pas le renversement du gouvernement par ceux qui, depuis des mois élaborent des scénarios de déstabilisation et de détournement, pour remettre le pays et le peuple aux forces de la corruption, des combines et de la tromperie, qui ont tirer profit des mémorandums sur le dos de la société.
Et qu’il envoie le message retentissant et optimiste aussi aux autres peuples d’Europe, que la démocratie est l’affaire des hommes et des peuples, non des banques, des banquiers et des marchés.
Les « non » du peuple grec ont, dans l’Histoire, rendus fiers non seulement les Grecs, mais l’humanité toute entière.

Un tel « non » rendra fières les générations futures et défendra la véritable âme de l’Europe, qui ne se base pas sur des ultimatums et des chantages, mais sur une coexistence égalitaire, la démocratie et la solidarité. «

traduction Frédérique Bouvier

tsipras1435140842

Nous avons livré un combat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour aboutir à un accord viable qui mènerait à terme le mandat que nous avons reçu du peuple. Or on nous a demandé d’appliquer les politiques mémorandaires comme l’avaient fait nos prédecesseurs. Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, ce qui contrevient aux principes de l’UE et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens. Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité. L’objectif aujourd’hui est de mettre fin à la crise grecque de la dette publique. Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec. J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité.
La question qui sera posée au référendum dimanche prochain sera de savoir si nous acceptons ou rejetons la proposition des institutions européennes. Je demanderai une prolongation du programme de quelques jours afin que le peuple grec prenne sa décision.

Je vous invite à prendre cette décision souverainement et avec la fierté que nous enseigne l’histoire de la Grèce. La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. Je m’engage à en respecter le résultat quel qu’il soit. La Grèce est et restera une partie indissoluble de l’Europe. Mais une Europe sans démocratie est une Europe qui a perdu sa boussole. L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires. La Grèce est une partie indissoluble de l’Europe, et je vous invite toutes et tous à prendre, dans un même élan national, les décisions qui concernent notre peuple.

Traduction:Vassiliki Papadaki

tsipras1435140842

Nous avons livré un combat dans des conditions d’asphyxie financière inouïes pour aboutir à un accord viable qui mènerait à terme le mandat que nous avons reçu du peuple. Or on nous a demandé d’appliquer les politiques mémorandaires comme l’avaient fait nos prédecesseurs. Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, ce qui contrevient aux principes de l’UE et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens. Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité. L’objectif aujourd’hui est de mettre fin à la crise grecque de la dette publique. Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec. J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité.

La question qui sera posée au référendum dimanche prochain sera de savoir si nous acceptons ou rejetons la proposition des institutions européennes. Je demanderai une prolongation du programme de quelques jours afin que le peuple grec prenne sa décision.

Je vous invite à prendre cette décision souverainement et avec la fierté que nous enseigne l’histoire de la Grèce. La Grèce, qui a vu naître la démocratie, doit envoyer un message de démocratie retentissant. Je m’engage à en respecter le résultat quel qu’il soit. La Grèce est et restera une partie indissoluble de l’Europe. Mais une Europe sans démocratie est une Europe qui a perdu sa boussole. L’Europe est la maison commune de nos peuples, une maison qui n’a ni propriétaires ni locataires. La Grèce est une partie indissoluble de l’Europe, et je vous invite toutes et tous à prendre, dans un même élan national, les décisions qui concernent notre peuple.

Traduction:Vassiliki Papadaki

tsipras_118

« Seul l’opportunisme politique apparaît derrière l’insistance des institutions sur de nouvelles coupes dans les retraites, après cinq ans de pillage par des mémorandums.

Le gouvernement grec arrive aux négociations avec un projet et des contre propositions bien étayées. Nous allons attendre patiemment jusqu’à ce que les institutions se rallient au réalisme.

Mais si certains perçoivent comme une faiblesse notre volonté sincère pour trouver une solution et les pas que nous avons fait pour couvrir les différends, qu’ils méditent:

Nous ne sommes pas seulement chargés d’une longue histoire de luttes. Nous portons aussi sur nos épaules la dignité d’un peuple et l’espoir des peuples d’Europe.
La charge est trop lourde pour être ignorée.
Il ne s’agit pas d’une obsession idéologique. C’est une question de démocratie.
Nous n’avons pas le droit d’enterrer la démocratie européenne au lieu de sa naissance ».

Traduction : Vassiliki Papadaki